Charitable Choices: Amélie Sigouin of La Maison Bleue

La Maison Bleue est une association à but non lucratif qui vise à réduire les inégalités sociales en aidant les femmes enceintes en situation de vulnérabilité. Nous avons discuté avec Amélie Sigouin, cofondatrice et directrice de La Maison Bleue pour en savoir plus à leur sujet.

La Maison Bleue

Décrivez votre organisation caritative/à but non lucratif en quelques phrases.

La Maison Bleue est un organisme à but non lucratif dont la mission est de réduire les inégalités sociales en intervenant auprès des femmes enceintes en situation de vulnérabilité. Elle favorise ainsi le développement optimal des enfants, du ventre de leur mère jusqu’à l’âge de 5 ans.

Considérant l’impact sur les familles des facteurs de vulnérabilité multiples et complexes avec lesquels elles doivent composer (pauvreté, situation d’abus, de violence, de négligence, toxicomanie, statut migratoire précaire, problèmes de santé mentale, grossesse à l’adolescence, etc.), La Maison Bleue a choisi d’associer étroitement le suivi médical de la grossesse et de la petite enfance à un accompagnement éducatif et psychosocial global créant ainsi le concept de « périnatalité sociale ». De plus, les familles suivies à La Maison Bleue peuvent compter sur le soutien avocat.es afin de bénéficier d’un accompagnement juridique au besoin.

Quel problème vise-t-il à résoudre ?

Nous travaillons à réduire les inégalités sociales en intervenant auprès des femmes enceintes vivant en situation de vulnérabilité. Nous les accompagnons dès le début de leur grossesse afin de permettre à leur enfant de naître et de grandir dans un environnement favorable à leur plein développement. La Maison Bleue travaille ainsi à prévenir des: complications durant la grossesse (bébé de petit poids ou prématuré); — relations d’attachement de type insécurisant parent / enfant; — situations d’abus ou de négligence ; — troubles d’adaptation et d’apprentissage futurs chez l’enfant.

Nous construction ainsi un filet de protection et un nouveau village afin d’amoindrir les effets pervers du stress d’acculturation, de la pauvreté et du manque de réseau social sur les membres de la famille et l’enfant à naître. Ces interventions précoces sont pour nous nécessaires socialement, culturellement et économiquement, pour l’avenir de tous

Quand l’avez-vous commencé/l’avez-vous rejoint ? Comment cela a-t-il changé depuis ?

En 2007, ma mère et moi avons ouvert le premier site de La Maison Bleue à Côte-des-Neiges. L’ouverture d’un deuxième, d’un troisième, d’un quatrième et bientôt cinquième site démontre bien la pertinence de l’approche proposée par La Maison Bleue. Ce passage d’un seul site à plusieurs et l’intérêt manifesté par les acteurs communautaires et institutionnels pour en ouvrir d’autres sont aussi le signe clair que le modèle d’intervention de La Maison Bleue représente une solution crédible et tangible de répondre à besoin criant. Notre impact est ainsi multiplié et nous permet de rejoindre 2 714 personnes vivant en contexte de vulnérabilité seulement cette année.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous impliquer ?

Nous avons rêvé que chaque enfant naisse et grandisse, entouré, dans la joie, dans les promesses d’une vie nouvelle nourrie de solidarité, de confiance, de forces redécouvertes et honorées.

Parce que nous reconnaissons les potentialités extraordinaires de transformation autour de la naissance et de la petite enfance, le désir universel de mobilisation des familles pour offrir ce qu’il y a de mieux à leurs enfants, nous avons choisi, depuis quinze ans, de faire les choses autrement.

Comment était la situation lorsque vous avez commencé ?

Au début des années 2000, lorsque j’étais éducatrice à la petite-enfance, j’ai été surprise de voir à quel point les tout-petits passaient de longues heures en garderie. J’ai également constaté les écarts de développement entre ceux-ci et à quel point le vécu des parents ainsi que leurs disponibilités psychologique et physique jouaient un rôle dans leur évolution. J’ai alors pleinement compris que le milieu de garde se devait d’être un lieu de confiance, de soins et de stimulation où l’enfant est soutenu à chaque moment clé de son développement. Par le fait même, j’ai eu envie d’offrir un endroit accueillant où plusieurs professionnel.les pourraient travailler de concert pour accompagner les tout-petits dans leur cheminement.

Ma mère est une médecin de famille accoucheuse sensibilisée aux inégalités sociales, elle m’a partagé dès mon plus jeune âge le souci de prendre soin au-delà du cadre existant. Elle m’a permis de rêver l’idéal sans me limiter à ce qui existait déjà. Dans le cadre de sa pratique, elle a toujours eu le désir d’accompagner les femmes enceintes dans leur entièreté et non seulement dans le cadre de leur suivi médical. Son expérience lui a démontré que plusieurs déterminants agissaient sur la santé de la femme enceinte et qu’il fallait intervenir au-delà du suivi de grossesse.

Par ailleurs, plusieurs professionnel.les de la santé arrivaient au même constat : bien que le Québec dispose d’un réseau de la santé publique, celui-ci peine à rejoindre une clientèle plus vulnérable. Afin d’avoir un plus grand impact sur cette clientèle, nous avons choisi, ma mère et moi, d’intervenir lors d’un moment déterminant de la vie de chacun : la grossesse.

C’est pourquoi, La Maison Bleue utilise la demande d’un suivi de grossesse pour offrir des services de proximité axés sur la prévention. Celle-ci assure à tous les membres de la famille, un suivi médical, psychosocial, éducatif et juridique jusqu’à ce que le dernier enfant ait atteint l’âge de 5 ans.

Que faut-il faire de plus ?

Nous avons l’intention de continuer à développer de nouveaux sites tout en partageant notre expertise en périnatalité sociale à travers le Québec.

Comment nos lecteurs peuvent-ils aider ?

Les dons pour soutenir notre mission sont un excellent moyen de nous aider et d’aider les familles en situation de vulnérabilité Nous aider – La Maison Bleue.

Aussi, nous avons mis sur pied une initiative de collecte de fonds Le Coffret pour accueillir la vie qui comprend des produits pour maman et bébé permettant d’accueillir un nouveau-né. Grâce à la générosité de nos partenaires, la totalité des profits est remise à La Maison Bleue. Pour en savoir plus: Coffret pour accueillir la vie – La Maison Bleue.

Avez-vous des événements à venir ?

L’inauguration du cinquième site situé à Montréal-Nord aura lieu en décembre 2023. Une campagne de socio-financement en lien avec ce dernier site débutera en septembre prochain sur la plateforme La Ruche. Un évènement bénéfice est prévu au printemps 2024.

Où pouvons-nous vous suivre ?

Website | Facebook | LinkedIn | YouTube | Instagram

Quelle est une organisation caritative locale géniale que vous aimez ?

Chez Doris

 

 

About Demian Vernieri 397 Articles
Demian is an Argentinian retired musician, avid gamer and editor for the Montréal Guardian, Toronto Guardian, Calgary Guardian and Vancouver Guardian websites.