Discussion avec l’humoriste Josiane Aubuchon

En plus d’être chroniqueuse, comédienne, animatrice et improvisatrice, Josiane Aubuchon est une humoriste québécoise hors pair. Nous avons pu parler avec Josiane pour en savoir plus sur elle.

Josiane Aubuchon
Photo by: Émilie Lapointe

Comment décririez-vous votre style d’humour?

Un doux mélange d’anecdotes, d’auto-dérision et d’histoires de fond rang. C’est accessible, festif et bon enfant

Quelles sont certaines de vos influences ?

Ma famille, les gens qui m’entourent. J’ai beaucoup de curiosité et en général les gens me fascinent. Ils sont drôles et d’une certaine façon ils façonnent mon humour. Sinon j’admire le parcours de certains humoristes comme Simon Leblanc et les Denis Drolet.

Quel était votre humoriste préféré en grandissant ?

Très bonne question. Je suis une enfant des années 90, je me suis nourri du travail de plusieurs d’entre eux. Je me souviens de la belle époque où on écoutait les galas JPR à la télévision en famille. J’étais très impressionnée par les talents de raconteur de Jean-Marc Parent.

Quel est votre humoriste préféré maintenant ?

J’admire et je respecte le talent de plusieurs de mes collègues humoristes. Dernièrement j’ai vu le nouveau solo d’Adib Alkhalidey et j’ai adoré. Son travail m’épate à chaque fois.

Quel est votre rituel d’avant-spectacle ?

Depuis la tournée des finissants de l’école nationale de l’humour j’essaie d’éviter d’avoir des routines précises question de ne pas être déstabilisée si un jour je ne peux pas « faire comme d’habitude » avant une représentation. Sinon, je bois beaucoup d’eau, donc j’ai toujours envie d’aller aux toilettes en plus des pipis nerveux ! Je me répète que l’objectif principal à garder en tête est toujours le même: avec du fun.

Quel est l’endroit préféré où vous avez joué ? Pourquoi?

J’ai adoré joué au festival d’humour de Gatineau. C’était en septembre 2021, en extérieur, devant une foule de 1000 personnes. C’était très grisant d’avoir une aussi belle foule devant soi après la grande noirceur pandémique ! Sinon, le Bordel comédie club est définitivement un endroit spécial. Les conditions sont optimales pour offrir un bon spectacle de stand up. J’ai envie d’ajouter plein d’autres endroits, c’est le public qui rend les expériences formidables! J’ai croisé des auditoires de feu à tellement d’endroits !

Quel est votre sketch préféré que vous avez écrit et pourquoi en êtes-vous fier?

Dernièrement, suite à la pandémie de COVID-19 j’ai écrit un numéro qui parle de santé mentale et de suicide. J’ai eu envie de parler de la grande faille dans laquelle je suis moi-même tombée pendant l’été 2020. Je suis fière de la façon dont j’aborde le sujet, ça reste très près de moi et en même temps j’ai l’impression que je me suis rarement permise d’aller dans ce type de proposition. J’ai toujours beaucoup de bons commentaires suite à la présentation du numéro. Je crois que le public a besoin d’entendre ce type de numéro en ce moment, ça permet de vivre une grande catharsis en groupe et de rire de nos travers.

Quel est votre moyen préféré de trouver de nouveaux sketchs/humoristes ?

Je fais beaucoup d’improvisation sur scène, j’ai l’impression que mon moteur de création verbale est plus rapide et plus efficace sur scène que si je passe des heures devant mon ordinateur en attendant un bon flash. Je marche beaucoup, c’est aussi l’occasion de laisser mûrir des idées et soudain les voir immerger.

Racontez-nous une blague sur votre ville

Je n’ai pas de blague sur St-Norbert, mais sachez que dans c’est dans ce village que j’ai été déclarée miss catéchèse 1998. Juste ça, on dirait une joke en soi.

Avez-vous quelque chose à promouvoir en ce moment?

Tous les 22, de chaque mois, je suis en spectacle au terminal comédie club. J’y présente un spectacle évolutif de 60 minutes. J’ai commencé ma résidence en mars dernier et elle se terminera le 22 décembre 2022. Exceptionnellement le 22 juillet, la représentation sera présentée dans le cadre du festival Zoofest, au cabaret du 4eme au Monument National.

Où pouvons-nous vous suivre ?

Facebook | InstagramTikTok

Quel est un autre humoriste local que nous devrions connaître ?

Il y a une pléiade de bons humoristes à découvrir! Je pourrais vous en faire une longue liste ! Ce serait très long, je vous invite plus tôt à oser ! Zoofest est une d’ailleurs une superbe occasion de découvrir des talents d’ici. Osez acheter des billets pour un humoriste que vous ne connaissez pas, vous risquez de tomber sous le charme et d’être impressionné! L’industrie de l’humour est en santé, plein de jeunes humoristes travaillent fort et sont hilarants. Les projecteurs des médias ne sont pas nécessairement sur eux, mais croyez moi, ils valent le déplacement!

 

 

About Sofia Touboul 142 Articles
Multicultural artist and videographer. Her French and Colombian parents and her childhood in Israel led to a severe coffee, croissant, and shakshuka addiction. Obsessed with Instagram, she loves to share her life experiences. Follow Sofía on Instagram @sofiatouboul