Charitable Choices: Marie-Lou Galarneau, directrice générale d’ Opération Placement Jeunesse

Opération Placement Jeunesse est un organisme à but non lucratif qui répond aux besoins des personnes ne possédant pas les habiletés nécessaires pour faire face au marché de l’emploi. Nous avons parlé avec l’organisme pour en savoir plus sur eux.

Opération Placement Jeunesse

Décrivez votre organisation caritative à but non lucratif en quelques phrases.

Mis sur pied en 1982, OPJ (Opération Placement Jeunesse) est un organisme à but non lucratif qui répond aux besoins des personnes ne possédant pas les habiletés nécessaires pour faire face au marché de l’emploi ou nécessitant un accompagnement pour y parvenir.

Quel problème vise-t-il à résoudre ?

Depuis bientôt 40 ans, OPJ offre des services de soutien en emploi gratuits pour toutes personnes qui doivent relever divers défis dans leur démarche d’insertion socioprofessionnelle.

OPJ vise d’abord et avant tout le bien-être des personnes au travail. L’équipe offre du coaching adapté au rythme et à la capacité de chacun afin de développer leur propre méthode de travail. Les personnes ont ainsi l’opportunité de développer leur confiance à intégrer et à se maintenir dans un emploi selon leurs intérêts et compétences. Ainsi, elles développent une posture professionnelle axée sur l’autonomie qui leur permettra de bâtir un parcours professionnel stable et durable dans le temps.

Quand l’avez-vous commencé/l’avez-vous rejoint ?

OPJ a vu le jour en 1982. Cette année, l’organisme fêtera ses 40 ans d’existence. D’ailleurs, nous préparons une campagne pour souligner cet anniversaire. Elle sera diffusée sur nos médias sociaux à l’automne 2022. Pour ce faire, nous avons contacté d’anciens participants, membres de l’équipe, partenaires, etc. et nous recevons des témoignages touchants de l’expérience qu’ils ont vécus à OPJ. Nous avons hâte de partager ces beaux mots avec tous !

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous impliquer ?

J’ai commencé à travailler à OPJ en 2008, à titre de conseillère en emploi. J’ai ensuite occupé le poste de coordonnatrice pendant 4 ans et demi et depuis 2018, je suis directrice générale de l’organisme. Travailler à OPJ est pour moi un pur bonheur. La mission, la clientèle qui s’est diversifiée au fil des années, les gens avec qui je travaille au quotidien et les partenaires du réseau qui croient en OPJ font partie de mon bien-être au travail et me donnent envie de m’impliquer un peu plus chaque jour. Je pourrais alors qualifier mon engagement de +++ considérant le nombre d’années que je suis à OPJ 😊

Comment était la situation lorsque vous avez commencé ?

OPJ a été mis sur pied pour les jeunes hommes qui terminait leur parcours au Centre Jeunesse de Montréal. Au fil du temps, les jeunes femmes ont bénéficié de nos services. OPJ a accueilli exclusivement la clientèle dite jeunesse pendant 35 ans. En 2017, l’organisme a ouvert ses portes aux personnes de 40 ans et plus, ensuite la clientèle s’est élargie à 35 ans et plus jusqu’à accueillir, depuis le 1er juillet 2022, une clientèle de tout âge. Nous sommes heureux d’ouvrir notre porte à tous ceux qui en ont besoin. L’accueil et l’inclusivité sont deux valeurs très importantes à nos yeux. D’ailleurs, Opération Placement Jeunesse est toujours le nom officiel de l’organisme, malgré la diversification de la clientèle. Toutefois, pour que tout le monde se sente concerné par nos services, pas seulement les jeunes, dorénavant, nous utilisons l’acronyme OPJ.

Comment cela a-t-il changé depuis ?

Voir la réponse à la question ci-haut.

Que faut-il faire de plus ?

La pandémie, le plein emploi, la pénurie de main-d’œuvre et j’en passe sont des enjeux très présents dans notre quotidien et nous devons constamment nous remettre en question, ajuster nos services, en créer de nouveaux, développer de nouveaux partenariats, etc. La situation est changeante et il nous est impossible de rester les bras croisés. Nous devons innover et travailler en collaboration avec d’autres organismes et des partenaires qui partagent les mêmes valeurs que nous.

Comment nos lecteurs peuvent-ils aider ?

Tous ceux qui liront cet article sauront qu’OPJ existe. Ils pourront parler de l’organisme aux êtres de leur entourage qui pourraient avoir besoin d’un soutien dans leur vie professionnelle. Pour tous ceux qui pourraient avoir besoin d’un coup de main, je partage le message suivant : « Il n’est pas toujours facile de faire le premier pas pour demander un coup de main. Toutefois, n’hésitez pas à nous contacter afin d’avoir un échange avec une de nos conseillères ou avec notre coordonnateur. Ce sont des humains de cœur et sont là pour vous. »

Avez-vous des événements à venir?

Nous avons un programme d’aide à l’emploi, sur une base individuelle, avec la possibilité d’assister à des ateliers thématiques, en groupe, qui s’adresse aux gens de tous âges. Nous avons aussi un programme préparatoire à l’emploi pour les jeunes de 15 à 30 ans. La prochaine cohorte de formation rémunérée de 9 semaines débutera en octobre 2022. En 2022-2023, tout en continuant à travailler la préparation, l’exploration, la connaissance de soi, etc., nous travaillerons également l’aide au jumelage et nous ajouterons à notre offre de services des activités qui favoriseront l’intégration et le maintien en emploi des personnes sur le marché du travail et dans un milieu d’emploi. Nous visons à travailler davantage avec les employeurs qui recherchent du personnel dans une perspective d’intégration professionnelle durable.

Où pouvons-nous vous suivre ?

Vous pouvez vous abonner à nos pages Facebook, Instagram et LinkedIn. Vous y trouverez notre actualité, des partages sur des sujets pertinents qui n’ont pas forcément de lien direct avec le monde du travail, mais qui permettent aux gens d’être équipés pour y faire face (ex. sur comment prendre soin de soi, bien-être général, etc.). Nous avons notre site web : www.opj.ca

Facebook | Instagram | LinkedIn

Quelle organisation caritative locale aimez-vous ?

Toutes celles qui partagent les mêmes valeurs qu’OPJ et qui croient, comme nous, que tout humain a une place dans la vie en général, mais aussi sur le marché du travail.

 

 

About Sofia Touboul 144 Articles
Multicultural artist and videographer. Her French and Colombian parents and her childhood in Israel led to a severe coffee, croissant, and shakshuka addiction. Obsessed with Instagram, she loves to share her life experiences. Follow Sofía on Instagram @sofiatouboul