Discussion avec l’humoriste Garihanna Jean-Louis

Cette semaine nous avons eu la chance de parler avec l’humoriste, conférencière et formatrice Garihanna. Sa personnalité pétillante se dégage de ses spectacles où elle nous partage son univers exotique et coloré. On peut la retrouver dans plusieurs salles à travers le Québec, c’est une humoriste à ne pas rater!

Garihanna Jean-Louis

Comment décririez-vous votre style d’humour ?

Je qualifie mon humour de mangue-érable. Mon humour est frais et exotique comme la mangue, festif et rassembleur comme une partie de sucre.

Quelles sont certaines de vos influences ?

Comme je me considère comme une enfant du monde, j’ai toujours été interpellée par les grandes scènes internationales, Hollywood, Cannes, Juste pour Rire, name it ! D’où mon désir de ne pas me limiter à la scène francophone et d’élargir mes horizons. Mes plus grandes influences et inspirations sont les suivantes :

1. Claudia Tagbo

Elle fut la première femme noire que j’ai vu faire du stand up. Elle était magnifique, cheveux naturels, tellement drôle et bourrée d’énergie, une vraie tornade. C’était en 2013 à la Cinquième salle de la Place des Arts. Elle m’a marqué à vie. C’est à cause d’elle que je fais toujours mes entrées sur scène en dansant. Elle m’a beaucoup inspiré.

2. Kevin Hart

L’homme, l’artiste et l’entrepreneur. Kevin Hart est celui qui m’a inspiré à être disciplinée, à m’entrainer et à avoir plusieurs cordes à mon art. À travers son parcours, il m’a permis de comprendre que l’humour pouvait m’ouvrir des portes au-delà de l’art lui-même En plus d’être un humoriste hilarant, attachant et rassembleur, il est aussi acteur, scénariste et producteur.

3. Trevor Noah

Pour l’intelligence des propos, sa vulnérabilité et sa méthodologie anecdotique. Dans mon art et dans ma vie, j’ai toujours eu recours à la méthodologie de Sabido qui prône l’éducation par le divertissement. Trevor Noah est l’incarnation de cette façon de faire. Comme moi, Trevor Noah est enfant de l’immigration et je connecte particulièrement à son vécu et à ses anecdotes. He gets me.

4. Michael Che

Il a l’art de parler de sujets délicats et controversés avec tellement d’habilité, de franchise et de tact. Michael Che est celui qui m’inspire à parler des vraies affaires tout en restant drôle, efficace et calme avec un sarcasme bien dosé. Michael Che est probablement celui qui m’a donné les guts de faire des blagues sur l’esclavage et sur Black Lives Matter.

5. Cynthia Jean-Louis (ma sœur)

Médecin et humoriste, Cynthia est la première personne de toute ma vie que j’ai vu faire du stand up en créole. Elle est aussi la première femme en Haïti à avoir présenté son One Woman Show. Comédienne de feu, elle est une inspiration pour moi tant sur scène que dans ma vie quotidienne.

Quel était votre humoriste préféré en grandissant ?

J’hésite en Gad Elmaleh et Rachid Badouri.

Quel est votre humoriste préféré maintenant ?

J’ai récemment eu un gros coup de cœur pour Simon Gouache il y a quelque mois lorsque je l’ai vu pour la toute première fois au Gésu lors de son dernier spectacle. Son sens indéniable du drôle, son storytelling. Un génie tout simplement. Pour le moment c’est à lui que je pense.

Quel est votre rituel d’avant-spectacle ?

Je me réveille tôt vers 4-5h du matin avant que le soleil ne se lève et que le monde s’agite. Je prends mon café et je fais ma dance de la victoire. Je vais au gym, une bonne séance de musculation-crossfit où j’ai l’impression de me sentir la plus forte au monde et qu’en même temps je répète mon texte dans ma tête. Pour moi, la force physique entraine la force mentale c’est mon moment a moi. Une fois mon entrainement terminé, je refais une dance de la victoire. Puis, juste avant mon spectacle, je prie. Je remets ma prestation à Dieu.

Garihanna Jean-Louis

Quel est l’endroit préféré où vous avez joué ? Pourquoi ?

J’ai eu la chance de performer dans plusieurs salles et pays mais je pense que j’aurai toujours un faible pour le théâtre Rialto. C’est un peu symbolique et je suis toujours un peu émotive et euphorique toutes les fois où j’ai la chance d’y performer. C’est la première salle où ma sœur et moi avons performé notre premier spectacle en tant que duo comique ZABOKA le 5 novembre 2017. Un gros 90 minutes entre sœur et un public de feu. Du stand up à notre image, un stand up qui nous ressemble. Juste le fait d’y penser, j’en ai des frissons.

Quel est votre sketch préféré que vous avez écrit et pourquoi en êtes-vous fier ?

Oh lala ! Je les aime tous. Je pense que mon jugement est un peu biaisé. Mais je pense que mon sketch sur la maternité est mon favori à ce temps-ci de ma vie. En partie parce que c’est un sujet universel où on peut tous se rejoindre. Les non-dits de la maternité et le désir de certaines femmes qui comme moi ne veulent pas avoir d’enfant. La pression sociale surtout en tant que nouveaux mariés, femmes dans la trentaine etc. Je pense que je détruis cette vision féérique de la maternité une blague a la fois. Haha !

Quel est votre moyen préféré de trouver de nouveaux sketchs/humoristes ?

Pour les nouveaux sketchs ça sort toujours d’un fait vécu, un élément proche de mon cœur qui m’est arrivé à moi ou à quelqu’un de mon entourage. Pour les nouveaux humoristes, je suis très curieuse donc moi quand je voyage localement ou à l’international, je cherche toujours la place pour le meilleur café et un comedy club de la ville en question. Sinon, tout simplement comme tout le monde sur les réseaux sociaux.

Racontez-nous une blague sur votre ville.

Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi la devise du Québec est Je me souviens ? C’est parce que ce froid criminel et irrespectueux, tu ne peux pas l’oublier. (Droits d’auteur : Garihanna Jean-Louis)

Où pouvons-nous vous suivre ?

Sur mes différents réseaux sociaux : @garihanna sur Facebook, Instagram et TikTok

Quel autre humoriste local devrions-nous connaître ?

Définitivement tous les humoristes racisés qui ne sont pas encore sur les grands écrans mais gros coup de cœur pour Réginald St-Éloy, Dolino, Jean Michel Élie, Uncle Phil, Renzel Dashington & Coralie Laperrière.

 

 

About Sofia Touboul 141 Articles
Multicultural artist and videographer. Her French and Colombian parents and her childhood in Israel led to a severe coffee, croissant, and shakshuka addiction. Obsessed with Instagram, she loves to share her life experiences. Follow Sofía on Instagram @sofiatouboul