Discussion avec l’humoriste Pascal Cameron

Pascal Cameron est un humoriste québécois qui sait marquer les esprits. En effet, son humour cynique, un poil insolent, pique juste là où il faut pour captiver ses spectateurs. En plus d’avoir des textes toujours bien écrits avec le sens du détail, Pascal nous mène à une certaine réflexion sur la société dans laquelle nous vivons. Cette semaine, nous avons eu la chance de parler avec Pascal Cameron pour en apprendre plus sur lui et sa personnalité hors du commun. C’est un artiste a voir absolument donc restez informés de ses actualités !

Pascal Cameron

Comment décririez-vous votre style d’humour?

C’est de l’humour noir, naïf. C’est dark, c’est citronné, c’est spicy mais je suis sweet, ça existe pas mais ça existe.

Quelles sont certaines de vos influences ?

Adolescent j’écoutais Martin Matte, Mike Ward, Patrick Huard, les grandes Gueules. Et aujourd’hui, j’écoute beaucoup d’humour international, U.S.A, UK, France. Les humoristes qui m’inspirent le plus ce sont les humoristes qui prennent des risques, qui vont contre le courant de penser populaire mais de façon intelligente et réfléchie, pas seulement pour provoquer.

Quel était votre humoriste préféré en grandissant ?

Je n’ai pas d’humoriste préféré mais des numéros qui ont marqué mon imaginaire. La couille de Maxim Martin, les Denis Drolet qui insultent des gens du public, Femme ta gueule de Patrick Huard, Mike Ward qui fume du pot sur scène, etc.

Quel est votre humoriste préféré maintenant ?

Blanche Gardin. J’adore son habileté à prendre du triste et en faire du drôle.

Quel est votre rituel d’avant-spectacle ?

J’aime bien ne pas conduire pour me rendre au spectacle. Idéalement, je me rends en marchant ou à vélo et dans ma tête, je pense à ce que j’ai le goût de dire.

Quel est l’endroit préféré où vous avez joué ? Pourquoi?

J’adore le Gèsu. Salle de 400 et quelques personnes. La disposition de l’endroit et l’ambiance sont charmants. Ça donne l’impression d’être dans un auditorium mais plaisant.

Quel est votre sketch préféré que vous avez écrit et pourquoi en êtes-vous fier?

Mon sketch préféré est toujours le dernier que j’écris. Ce que j’aime c’est la nouveauté, le risque que ça ne fonctionne pas, le risque que je prends dans cette nouvelle blague et ce que je découvre de nouveau sur moi.

Quel est votre moyen préféré de trouver de nouveaux sketchs/humoristes ?

En prenant un événement anodin et en me demandant ce que ça veut dire à plus grande échelle et comment ça influence mon monde ou le monde.

Racontez-nous une blague sur votre ville.

Montréal c’est tellement pollué que c’est le seul endroit au Québec où faire du sport extérieur diminue ton espérance de vie.

Je me suis mis à courir, je suis moins en forme. Je cours jusqu’à ce que mes poumons soient remplis de smog et je crache une boule de poil en rentrant à la maison.

Avez-vous quelque chose à promouvoir en ce moment?

Je vais être en rodage de mon premier spectacle solo à l’automne partout au Québec.

Où pouvons-nous vous suivre ?

Sur Instagram, Facebook et nouvellement sur TikTok.

Quel est un autre humoriste local que nous devrions connaître ?

Charles Brunet.

 

 

About Sofia Touboul 141 Articles
Multicultural artist and videographer. Her French and Colombian parents and her childhood in Israel led to a severe coffee, croissant, and shakshuka addiction. Obsessed with Instagram, she loves to share her life experiences. Follow Sofía on Instagram @sofiatouboul