Five Minutes With: Montreal Post-Rock Instrumental Band Sauf les drones

Sauf les drones est un groupe instrumental de post-rock montréalais; six corps (trombone, violon, basse, batterie, piano et harpe) dont les principaux outils sont la douceur et l’intensité. Leur musique, au caractère expérimental, dronistique et cinématique, demeure enlevante, fragile et forte à la fois. Leur premier album, Lieux anonymes, est lancé à la fin d’avril 2019. Leur second album, Chercher le trouble, est paru en mai 2021 avec une collaboration de Coralie Gauthier (Minkworks) à la harpe, qui s’est jointe officiellement au groupe en janvier 2022. Leur troisième album Versions du vivant sortira en mai 2023 et sera le plus ambitieux jusqu’à maintenant avec l’ajout d’instruments comme l’accordéon, la clarinette, le cor français et le violoncelle. Leur musique a été enregistrée, mixée et matricée par Francis Ledoux (Zouz, Helena Deland, Jesse Mac Cormack).

L’ensemble, ayant à coeur la représentation des personnes trans, non-binaire, queer et femmes dans l’univers musical et plus précisément dans la scène post-rock, instrumentale et expérimentale, est composé d’une majorité de ces personnes.

Constitué en 2017, le groupe tire ses influences de Do Make Say Think, Bell Orchestre, Godspeed You! Black Emperor ou encore Sigur Rós. Il aime s’associer, dans ses performances live, à d’autres artistes pour joindre leur musique à la danse ou à la poésie – que ce soit, dans le cadre de la soirée de poésie “Nuit sans plafond”, de la soirée de performances “Reparlez-moi de votre brève maison” organisée par les Éditions la tournure ou par le travail avec le collectif Les Louves lors de la Nuit blanche à Montréal en 2019. La formation a notamment enregistré une live session avec Sofar Montréal, et une autre avec Jean- Philippe Sansfaçon pour la pièce Des montagnes comme des barricades. Il se produit aussi dans diverses salles à Montréal aux côtés de groupes et d’artistes comme Crabe, Backxwash, Thisquietarmy, Ce qui nous traverse ou encore Autre Part.

Leurs albums sont lancés sous forme de zine – de petits livres assemblés artisanalement. Lieux Anonymes est le fruit d’un appel à contributions sur les thèmes de l’album, mêlant textes poétiques, collages, dessins et photographies. Chercher le trouble est plutôt le résultat d’une collaboration entre le travail du collectif d’impression féministe La Guillotine et de deux tatoueur.se queer de Montréal, Marsel Épicène aux illustrations et Prune (dixgracieuse) à la mise en page. Le troisième contiendra la poésie de Névé Dumas (entre autres finaliste au prix des libraires 2016) et sera mis en page par Roxanne Bélisle du collectif La Guillotine.

Sauf les drones

Nom:

Sauf les drones

Genre:

Post-rock instrumental

Fondé:

2018

Nombre d’albums:

3

Dernier album:

Versions du vivant

Dernier single:

Pour retenir les outardes

Dernier vidéo:

Musicien préféré en grandissant:

Jimi Hendrix

Musicien préféré maintenant:

Olafur Arnalds

Chanson de plaisir défendu:

I’m like a bird de Nelly Furtado

Rituel du spectacle en direct:

Un bon souper au restaurant tout le groupe ensemble

Artiste local préféré:

Zouz

EP ou LP?

LP

Lève-tôt où oiseau de nuit?

Lève-tôt

Route où studio?

Studio

Où pouvons-nous vous suivre?

Instagram | Facebook

***

Rapid Fire Montreal Questions:

Restaurant local préféré:

La pataterie de hochelaga

Rue préférée?

La ruelle verte entre valois/nicolet et Rouen/ontario, parce qu’elle est étroite, qu’il ya pas beaucoup de voitures et qu’elle est décoré par les enfants.

Parc préféré?

Le parc davidson (dont le nom légal est hochelaga) parce les ami.e.s sont toujours là, pour la communauté, le support et le soleil.

Lieu de musique préféré?

La casa del Popolo

Magasin de musique préféré dans votre ville:

Timpano

 

 

About Demian Vernieri 428 Articles
Demian is an Argentinian retired musician, avid gamer and editor for the Montréal Guardian, Toronto Guardian, Calgary Guardian and Vancouver Guardian websites.