Charitable Choices: La Fédération du Québec pour le planning des naissances

La Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN) est un regroupement féministe de défense des droits et d’éducation populaire en matière de santé sexuelle et reproductive. Nous avons parlé avec l’organisme pour en savoir plus sur eux.

Fédération du Québec

Décrivez votre organisation caritative à but non lucratif en quelques phrases.

Fondée en 1972, la Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN) est un regroupement féministe de défense des droits et d’éducation populaire en matière de santé sexuelle et reproductive.
Les dossiers principaux portés actuellement par notre organisme sont liés à l’avortement, à l’éducation aux sexualités et à la sexualité des personnes en situation de handicap.
La FQPN regroupe des groupes locaux, régionaux et nationaux ainsi que des membres individuel.le.s. Son mandat est de sensibiliser, d’informer et d’encourager la réflexion critique en santé sexuelle et reproductive et de promouvoir le libre-choix dans une perspective de justice sociale.

Quel problème vise-t-il à résoudre ?

La FQPN vise à promouvoir une approche globale de la santé et des droits sexuels et reproductifs, ainsi qu’une sexualité positive, saine et sans contrainte, dans le respect de la diversité mais aussi à favoriser la prise de pouvoir et l’autonomie des femmes cis et trans, des hommes trans, des personnes bispirituelles, intersexes et non-binaires face à leur santé sexuelle et reproductive. La FQPN travaille pour la reconnaissance du droit de choisir d’avoir ou de ne pas avoir d’enfants, de les élever dans un environnement sain, sans violence et avec les ressources nécessaires. Enfin, la FQPN travaille pour l’accès à des services diversifiés, de qualité, adaptés, publics et gratuits dans le domaine de la santé sexuelle, reproductive et maternelle.

Comment était la situation lorsque vous avez commencé ?

La FQPN voit le jour en 1972. À cette époque, elle est constituée de professionnel.le.s du milieu de la santé et du milieu de l’éducation. L’organisme a pour mandat de mettre sur pied des associations régionales de planning des naissances afin d’offrir à la population des consultations, de l’information et de la formation en matière de contraception et d’éducation à la sexualité. La FQPN et ses associations régionales pallient ainsi à l’absence de services en planning des naissances dans le réseau public de la santé du Québec.
À la fin des années 1970, des services de planning des naissances sont implantés dans les CLSC et les centres hospitaliers (les cliniques Lazure) grâce, entre autres, aux pressions exercées par la FQPN.

Dans le but de mieux répondre au nouveau contexte social et aux besoins de ses groupes membres, la FQPN devient, en 1983, un regroupement féministe qui travaille à la promotion des droits des femmes dans le domaine de la santé reproductive et sexuelle.

Au fil des années, la FQPN a travaillé sur la contraception, l’avortement, les nouvelles technologies de la reproduction, les services de planning des naissances, l’éducation sexuelle, l’infertilité, la médicalisation…et bien d’autres choses encore!

Comment cela a-t-il changé depuis ?

Avortement : L’accès à l’avortement est l’un des plus vieux dossiers de la FQPN et encore aujourd’hui, 50 ans après sa création, la Fédération continue d’assurer une veille de l’accès aux services d’avortement au Québec. Nous produisons également le “Bottin des ressources en avortement au Québec” tous les deux ans depuis 1988 et nous participons fréquemment à des actions politiques pour défendre l’accès aux services. La FQPN siège actuellement sur différents comités de professionnel.le.s et de militantes pour le droit à l’avortement afin de garantir un accès et des pratiques adaptées aux besoins des personnes concernées.

Education à la sexualité : La FQPN milite déjà depuis plusieurs années pour le retour des cours d’éducation à la sexualité dans les écoles, retirés du cursus en 2001. Depuis le retour du programme en 2018, la FQPN chapeaute la Coalition Edusex, regroupant une centaine d’organisations provinciaux et locaux, ainsi que des membres individuel.le.s. La Coalition s’est formée suite au lancement de la pétition ‘’L’éducation à la sexualité, ça va pas s’faire par magie’’, où ses signataires sont unis autour d’un but commun : faire avancer concrètement l’accès à une éducation à la sexualité positive, inclusive et émancipatrice pour l’ensemble des jeunes au Québec. Ateliers virtuels, répertoire de ressources, actions politiques sont tout autant de projets portés par la FQPN en matière d’éducation à la sexualité.

Sexualités des personnes en situation de handicap : Le projet ACSEXE+ est un projet initié en 2015 ayant pour objectif de créer un espace où il est possible de parler positivement de santé sexuelle et reproductive des femmes, personnes trans et non binaires en situation de handicap, Sourdes et neurodiverses. Le projet ACSEXE+ est réalisé en collaboration avec plusieurs organismes partenaires de défense de droits des personnes en situation de handicap, dans le but de créer des contenus qui répondent aux besoins des personnes premièrement concernées.

S’ancrant dans les orientations de la justice reproductive, le projet ACSEXE+ veut visibiliser les besoins des femmes, personnes trans et non binaires en situation de handicap, Sourdes et neurodiverses dans les initiatives en santé sexuelle. Leurs voix étaient peu entendues, ce projet les place au premier plan. Ce projet tient compte des différentes oppressions qui touchent les femmes, personnes trans et non binaires en situation de handicap et qui s’articulent avec le capacitisme et l’identité de genre.

Justice reproductive : Le mouvement pour la défense des droits sexuels, reproductifs et maternels doit tenir compte du contexte social et politique inégalitaire dans lequel s’expriment les oppressions reproductives afin de formuler des réponses adaptées à ces situations, qui tiennent compte de la réalité de toutes et tous et qui ne reproduisent pas les mécanismes d’exclusion et de marginalisation à l’œuvre dans la société.

Pour s’aider dans sa démarche, la FQPN a décidé depuis plusieurs années de s’inspirer des analyses du mouvement pour la justice reproductive.

La justice reproductive en tant que grille d’analyse est une source d’inspiration pour la FQPN dans le sens où elle est une application de l’approche intersectionnelle au domaine de la santé et des droits sexuels, reproductifs et maternels. Elle propose de lutter contre les oppressions reproductives en tenant compte de la réalité et du vécu des femmes et des communautés dans leurs diversités et elle questionne les revendications et les modes d’organisation traditionnels du mouvement pour la santé des femmes et le libre-choix.

Que faut-il faire de plus ?

L’actualité nous rappelle que les droits en santé sexuelle et reproductive ne sont pas garantis. Il faut alors continuer à veiller et à se mobiliser pour garantir le droit à disposer de son corps, acquérir une plus grande autonomie face à notre santé sexuelle… Il faut continuer à travailler et militer pour des droits en santé sexuelle et reproductive adaptés aux réalités. Toute occasion est bonne pour interpeler le gouvernement sur son rôle et ses manquements en matière de défense des droits.

Comment nos lecteurs peuvent-ils aider ?

D’abord, les lecteurs et lectrices peuvent nous (s’)aider en continuant de s(e)'(in)former sur les enjeux en matière de santé sexuelle et reproductive et en restant vigilant.e.s sur l’actualité politique.
Pour les personnes qui souhaiteraient s’investir davantage, elles peuvent faire un don à la FQPN et/ou devenir membre individuel.le ou membre associatif. Rendez-vous sur notre site internet : https://fqpn.qc.ca

Pour soutenir la coalition Edusex et lutter pour une éducation à la sexualité positive, inclusive et émancipatrice, vous pouvez signer la pétition : https://www.edusex.ca/

Avez-vous des événements à venir ?

Nous célébrons cette année les 50 ans de la FQPN et avons organisé un colloque et une soirée festive lors de ces dernières semaines. Plusieurs actions sont en cours ou à venir, notamment la publication de la ligne du temps de la FQPN sur notre site internet qui vous permet de retracer les 50 dernières années de lutte et de militance féministe en santé sexuelle et reproductive : https://lignedutemps.fqpn.qc.ca/
L’Assemblée Générale Annuelle de la FQPN aura lieu le 6 octobre 2022 et des sièges sont à prendre au Conseil d’Administration, tant pour des groupes que des personnes individuelles. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressé.e.s.

Aussi, nous veillons de très près l’actualité politique et sociale en matière de santé sexuelle et reproductive et organisons des actions de mobilisations le cas échéant. Restez donc à l’affût de nos publications pour être informé.e de nos prochaines actions : manifestations, grève, campagnes …

Où pouvons-nous vous suivre ?

Facebook | InstagramSite Web

Quelle organisation caritative locale aimez-vous ?

Tous les organismes membres de la FQPN ! Il est essentiel pour notre organisme de travailler en collaboration et d’être soutenu par des organismes qui travaillent et militent à nos côtés en santé sexuelle et reproductive ! Nous avons la chance d’être très bien entouré.e.s et nous souhaitons remercier toutes les organisations et les personnes bénévoles qui œuvrent avec nous pour faire avancer les droits sexuels et reproductifs au Québec.

 

 

About Sofia Touboul 142 Articles
Multicultural artist and videographer. Her French and Colombian parents and her childhood in Israel led to a severe coffee, croissant, and shakshuka addiction. Obsessed with Instagram, she loves to share her life experiences. Follow Sofía on Instagram @sofiatouboul