Charitable Choices: L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission exclusive la défense collective des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes aînées. Nous avons parlé avec l’association pour en savoir plus sur eux.

AQDR

Décrivez votre organisation caritative à but non lucratif en quelques phrases.

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission exclusive la défense collective des droits culturels, économiques, politiques et sociaux des personnes aînées. L’AQDR est un regroupement d’hommes et de femmes de toutes les régions du Québec qui œuvrent à la défense collective de leurs droits. Il existe plus de 45 sections à travers tout le Québec, qui regroupent près de 40 000 personnes aînées.

Quel problème vise-t-il à résoudre ?

L’AQDR Pointe-de-l’Île est un regroupement de personnes bénévoles à la retraite ou à la préretraite desservant la région de la Pointe Est de l’Île de Montréal pour travailler à la défense collective des droits des aînés.

Les principales revendications sont:
Un revenu décent, au-dessus du seuil de la pauvreté; Un logement convenable à un prix abordable; Des services et des soins à domicile pour soutenir l’autonomie; L’égalité en droit et en fait des femmes et des hommes; L’accessibilité universelle aux services de santé.

Quand l’avez-vous commencé ?

L’AQDR-PDÎ existe depuis 34 ans cette année !

En 1988, à la suite des démarches effectuées auprès du comité exécutif de l’AQDR provinciale (appellation d’alors) et de l’obtention de l’accréditation de la section locale de Rivière-des-Prairies, les premiers statuts et règlements sont alors adoptés en assemblée générale, ainsi que sa mission et les priorités d’action. Un conseil d’administration est formé et l’AQDR, section Rivière-des-Prairies, voit ainsi le jour.

Par la suite, l’AQDR-RDP s’implique dans le milieu communautaire du quartier en participant aux différentes tables de concertation afin d’assurer une représentation des besoins spécifiques des Aînés. De plus, l’AQDR-RDP demeure toujours en contact avec les différents élus du secteur afin d’améliorer les conditions de vie des retraités. L’AQDR-RDP s’implique aussi dans différents dossiers sur les droits au niveau local, en guidant et supportant des demandes de résidents au sujet de la sécurité à l’intérieur de leur résidence.

En 2014, L’AQDR-RDP change de nom pour rejoindre tous les membres de son territoire, le nouveau nom est AQDR Pointe-de-l’Île de Montréal (AQDR – PDÎ).

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous impliquer ?

En 1985, dans un quartier en plein développement et au bout du monde… montréalais…, des citoyens mécontents de leur sort veulent que soient reconnus certains droits auxquels ils aspirent.

Ce petit groupe de résidents de Rivière-des-Prairies ont cru en leur « pouvoir gris » et mettent sur pied un comité sur les droits collectifs des aînés. Ces pionniers canalisent leurs actions afin d’assurer aux aînés, une qualité de vie à leur mesure de leurs droits. Forts de leurs expériences et de leur dévouement, ils veulent, bien sûr, être reconnus de leurs pairs et des citoyens à qui ils offrent leur temps pour leur venir aide.

Que faut-il faire de plus ?

Pour la majorité de la population vieillissante, prendre sa retraite, cela signifie des revenus moindres. Au Québec, une personne retraitée sur trois compte principalement sur la pension de vieillesse pour se loger, se nourrir, se vêtir, se soigner et se divertir.

Pouvons-nous y changer quelque chose ?

Oui, en devenant membre de l’AQDR. En se regroupant, on forme une force, on s’organise plutôt que de se faire organiser. On apprend à défendre ses droits en s’informant, en analysant des situations, en identifiant des problèmes liés aux personnes aînées et en y proposant des solutions locales, régionales, nationales dans des dossiers tels : le maintien à domicile, l’abus et la violence, l’âgisme et les préjugés tenaces contre les aînés, la fiscalité et les finances, la consommation et l’économie, l’hébergement, la formation et l’information, la santé, le transport, etc.

Comment nos lecteurs peuvent-ils aider ?

L’AQDR Pointe-de-l’Île de Montréal a pour mission la défense collective des droits des aînés. Par l’appui et le soutien de bénévoles, nous pouvons poursuivre notre mission.

Que ce soit, entre autres, pour collaborer à nos tâches administratives, pour contribuer au succès d’une de nos activités, vous pouvez choisir une activité bénévole selon vos goûts, vos disponibilités et vos compétences, tout en mettant votre expérience à profit.

Si vous êtes intéressé.e à devenir bénévole, contactez-nous au 514 643-0930.

Avez-vous des événements à venir?

Les soupers Fraternité sont l’occasion de vous informer sur différents sujets qui vous touchent.

En même temps, c’est l’occasion pour vous de fraterniser, de poser des questions, d’exposer également vos difficultés.

Nous en profitons également pour souligner les anniversaires du mois des personnes présentes.

Ils ont lieu à chaque 3e mardi du mois à 17 h, à la Rôtisserie Scores

12 995, rue Sherbrooke Est, Pointe-aux-Trembles

Tél.: 514 642-6060

Où pouvons-nous vous suivre ?

Facebook | Site web

Quelle organisation caritative locale aimez-vous ?

L’Association bénévole Pointe-aux-Trembles/Montréal-est

CDC de la Pointe – région Est de Montréal

Corporation de Développement Communautaire de Rivière-Des-Prairies

Centre d’action bénévole de Rivière-des-Prairies

L’AQDR National

 

 

About Sofia Touboul 104 Articles
Multicultural artist and videographer. Her French and Colombian parents and her childhood in Israel led to a severe coffee, croissant, and shakshuka addiction. Obsessed with Instagram, she loves to share her life experiences. Follow Sofía on Instagram @sofiatouboul